Inspirations

" L'univers fait seulement semblant d'être fait de matière. Secrètement, il est fait d'amour."

Daniel Pinchbeck

Sur le chemin de chacun, se rencontrent des êtres et des événements qui nous amènent à prendre des directions insoupçonnées.

De manière plus ou moins confortable, en fonction des résistances en action, notre personnage humain est en perpétuelle transformation.

Pendant plusieurs années, je me suis sentie tel un phénix, renaissant incessamment de ses cendres.

De manière pré-définie, porté par les lois de l'Univers ou avec un potentiel libre-arbitre, en fonction des croyances de chacun, se déroule le fil de la vie.

Et lorsque nous observons celui que nous étions dans le passé, il se peut que nous soyons étonné de celui que nous sommes devenu.

Dans le monde vivant, seul le changement est constant et la Nature en est un merveilleux exemple.

1462673_690212547669383_190837510_o.jpg

Et pourtant dans cette forme changeante, quelque chose semble immuable... Au centre de ce cyclone tourbillonnant, un espace de paix.

Dans mon expérience, la meilleure façon de passer à côté de cet espace, se trouve dans sa quête. A chaque fois que j'ai été dans la volonté de me trouver dans un autre espace que celui dans lequel j'étais, cela a généré de la souffrance.

Être ailleurs que là où je suis, ressentir autre chose que ce que je ressens, vivre autre chose que ce que je suis en train de vivre...

Dire OUI à ce qui est, nous demande parfois tout un apprentissage.

Cela ne signifie pas que nous devrions devenir de véritables marshmallows et prôner une forme de renoncement à toutes situations.

Mais pour moi, il est question de la FOI, la foi que ce qui régit les galaxies est capable de s'occuper du bon déroulement de nos vies.

Le "Bon" déroulement n'est pas toujours celui que notre personnage a imaginé, le plan d'avenir rêvé et c'est exactement ici qu'intervient la foi.

Marianne Williamson écrit dans "Un retour à l'Amour" : "La foi est la conscience psychologique de l'existence d'une force du bien constamment à l’œuvre partout. Nos tentatives de diriger cette force ne font qu'interférer avec elle. Si nous sommes disposés à nous relaxer dans cette force, nous lui permettons de travailler pour nous."